Territoires vendômois
Vendôme, la synergie positive

*(n.f.) Somme des talents permettant d’aller plus loin.

Territoires vendômois Vendôme, la synergie positive

Success stories

Le public célébre la réussite du défi 41 de Ludovic Chorgnon

Ludovic Chorgnon : 41 Iron Man en 41 jours

Qui saura dire combien de Vendômois étaient présents le 10 août 2015 pour accueillir et applaudir Ludovic Chorgnon à la fin de cet exploit hors normes qui aura vu l’athlète  du Loir-et-Cher enchainer 41 triathlons Iron Man en 41 jours et en  pulvériser  ainsi le record du monde ? *

Ce record faisait suite à une série de performances toutes plus incroyables pour ce compétiteur hors-normes avec par exemple  une course de 217 km dans la vallée de la mort, la participation à l’Himalrace (900 km en très haute altitude au Népal), ou de la traversée de la corse en 7 jours.

La performance sportive est stupéfiante, l’exploit humain ne l’est pas moins. Car Ludovic Chorgnon habitué des efforts extrêmes, est aussi un formidable fédérateur et catalyseur d’énergies. Plus de 80 entreprises ont accompagné le défi 41 et partagé les valeurs de dépassement propres à ce challenge et 150 bénévoles ont  soutenu durant 41 jours le pari incroyable de Ludo Le Fou. Toute une ville et tout un département se sont donc appropriés l’évènement et ont contribué par leur engagement à porter encore plus haut, plus loin et plus fort l’exploit réalisé pour en faire un formidable vecteur de communication pour tout un territoire.

* Le chiffre de 41 Ironman avait été choisi en référence au département du Loir-et-Cher et afin d’en assurer la communication. Le précédent record officiel était de 10 Ironman consécutifs.

Bosch

Équipementier automobile

L’équipementier automobile allemand Robert Bosch Automotive Steering a annoncé fin décembre qu’il investissait 9 millions d’euros dans son usine de Vendôme. « Il s'agit d'une première ligne d'assemblage de colonnes de direction à assistance électrique, dites EPSc, destinées à Ford », explique Christophe Rault, directeur de l’usine qui emploie 750 personnes. En parallèle, cette première tranche d’investissement est complétée par un programme plus large de 16 millions d’euros de recherche et développement (R&D) sur les produits et les procédés de fabrication.

Cette « décision stratégique » en faveur de Vendôme, telle que l’a annoncée le siège allemand du groupe dans un communiqué fin décembre, place l’usine française au cœur du dispositif de l’entreprise. Grâce à ce nouveau marché, elle garde un centre d’ingénierie, c’est à dire de recherche appliquée liée aux colonnes de direction et à la conduite des véhicules. Un point fort puisque la conduite automatisée constitue l’un des chantiers d’avenir du secteur automobile.

Thales Avionics

Aéronautique

En 2014, l’usine Thales de Vendôme a pris de l’ampleur. Un nouveau bâtiment logistique de 2400 m² est confié au groupe Daher.

L’usine Thales de Vendôme, la plus importante usine du groupe Thales pour l’activité avionique, assemble des petites séries, voire des lots unitaires, d’électronique embarquée pour Boeing, Airbus, Dassault, Sikorsky, Bombardier, Embraer : altimètres, équipements anticollision, postes de commandes, instruments de contrôle moteur et imprimantes de bord. « Nous produisons environ 40 000 instruments par an », évalue Norbert Dubost, directeur du site jusqu’en 2015.

Depuis 2010 et la modification de l’organisation industrielle de Thales, cette usine de 15 000 mètres carrés située à 42 minutes de TGV de Paris a pris de l’ampleur. Elle a gagné quelque 80 postes et emploie désormais 570 salariés, dont 90 en R&D (recherche et développement). Auxquels il faut ajouter 80 intérimaires et prestataires.

Actualités

15/09/2017

Forum des 50 ans et +

Un forum pour les 50 ans et + Animations tout au long de la journée...

Toutes les actus